Les avantages et les inconvénients du réméré immobilier

Rédigé par Stéphanie - - Aucun commentaire

Le secteur de l’immobilier ne cesse d’évoluer, et ce, quel que soit le pays. En France, il existe différentes transactions immobilières qui sont destinées aux acteurs. Dans le cas de la cession immobilière, diverses options sont proposées. On peut par exemple citer : la vente aux enchères, la vente en viager, l’échange des biens et la vente à réméré. Malgré ses nombreux avantages, cette dernière est la moins utilisée. Vous trouverez dans cet article, les spécificités de cette transaction immobilière. 


Comprendre la vente à réméré

Avant de se lancer dans ce procédé, il faut commencer par se renseigner sur les spécificités de cette vente en question. La vente à réméré est un acte juridique qui permet à un propriétaire d’obtenir rapidement de la liquidité. L’acte est établi par un notaire et permet le rachat d’un bien immobilier par le vendeur après sa vente. La durée de la vente est de 5 ans. Une fois ce délai passé, le propriétaire se doit de racheter son bien au risque de le perdre définitivement. Il faut savoir que durant ces 5 années, il pourra continuer à occuper son bien mais payera un loyer auprès de l’acheteur. Le réméré reste une solution efficace pour les propriétaires de biens immobiliers qui font face à de nombreuses difficultés financières car il permet de bénéficier de liquidité dans l’immédiat. La procédure est encadrée par les articles 1659 conformément au Code civil. 

Les avantages du réméré immobilier

Le réméré est considéré comme étant une méthode de financement. Il présente un certain nombre d’avantages comme :

- une trésorerie disponible dans l’immédiat

- une possibilité de rachat du mobilier

- un règlement rapide et efficace des dettes

- une stabilisation financière, le temps de la vente, le propriétaire pourra améliorer ses conditions financières.

Grâce à cette vente, vous avez également la possibilité de cacher vos problèmes financiers à votre entourage. Comme vous continuerez à occuper votre maison, vos familles et vos voisins ne se poseront pas de question sur votre situation et ne vous pointeront donc pas du doigt. De plus, si le vendeur se trouve dans l’incapacité de racheter le bien immobilier une fois le délai passé, il pourra toujours négocier un bail locatif auprès de l’acheteur. Aussi, il ne sera pas dans l’obligation de déménager. 
Cette opération vous viendra également en aide pendant une vente aux enchères ou une saisie judiciaire.

Les inconvénients du réméré immobilier 

Malgré les avantages considérables de la vente à réméré, sachez que c’est également une opération qui présente des risques. Le principal inconvénient, c’est l’incapacité pour le vendeur de racheter son bien dans les délais convenus au préalable lors de la vente. En général, 12 % du prix du bien est engagé dans cette procédure. Par conséquent, si le vendeur n’arrive pas à acheter son bien, il perdra son dépôt de garantie. Dans le cas où il serait également dans l’impossibilité de payer son loyer mensuel, l’acheter sera en plein de récupérer les documents de son patrimoine immobilier. Aussi, il risque de perdre définitivement son bien. Comme les autres types de transactions immobilières, le réméré comporte des risques et des pièges que seuls les experts de l’immobilier peuvent détecter. Voilà pourquoi, avant de se lancer dans ce type de procédure, il est préférable de faire appel à une agence immobilière ou un notaire. 

 

Écrire un commentaire

Quelle est la dernière lettre du mot hvtset ? :