Tout savoir la couverture en tôle ondulée.

Rédigé par undergseo - - Aucun commentaire

Réputée comme étant très économique, la couverture en tôle ondulée commence a gagné plus de terrain sur le marché. Dans cet article, nous allons nous focaliser sur ce sujet que nous allons détailler ci-dessous.

Avantages et inconvénients des tôles ondulées

La couverture en toile ondulée convient à tous les types de toits : toits en pente, toits arrondis et toits plats. Les tôles ondulées s'adaptent facilement à toutes les formes. Elles sont solides et peuvent soutenir le poids de plusieurs personnes pendant la pose. En effet, elles sont résistantes aux chocs. De plus, elles sont étanches.  La couverture en tôles ondulées est facile à entretenir. On a plusieurs choix, car elles existent en différentes couleurs. Elles sont longues et larges, donc elles peuvent recouvrir facilement le toit. En plus de ça, les tôles ondulées sont moins chères que les autres couvertures, donc elles sont plus économiques.

Pourtant, le toit en tôles ondulées est très mauvais en isolation thermique et phonique. Elles ne résistent pas au vent. Et la couverture en tôles ondulées n'est pas très esthétique.

Comment poser ce type de toit ?

Avant d'effectuer la pose, le professionnel en toiture tel que ce couvreur dans le 68 prépare le support en posant des liteaux. Après, il effectue la pose des planches de rives sur les côtés gauches et droite de la toiture. Dès qu'il finit ça, il prépare les tôles en effectuant la coupure nécessaire pour que le toit soit bien couvert. Le couvreur pose les tôles ondulées de bas en haut, d'une extrémité à l'autre. Il les pose en prenant quinze centimètres à l'extérieur du mur de façade, ça va protéger le mur. Les tôles doivent se recouvrir de vingt centimètres. Il recouvre toute l'épaisseur de la panne de faitage par les tôles pour protéger le toit du vent. Le couvreur assure que les tôles se superposent bien pour éviter les fuites. Quand les tôles sont posées sur la charpente, le couvreur marque le point de perçage avec un clou. C'est sur les sommets des ondes de la tôle qu'il troue pour éviter l'infiltration. Pour faciliter le percement final, il fait des avant-trous qui traversent les deux tôles superposées. Après, le couvreur utilise des vis à filet spécial. Pour ne pas endommager les tôles, il ne visse pas trop fort, mais juste assez. Pour boucher les trous, il utilise du mastic pour que le toit soit bien étanche.

Pourquoi doit-on appeler un couvreur pour effectuer cette tâche ?

Nous voulons tous que le toit nous protège des intempéries. C'est pourquoi nous appelons un couvreur. Lors de la réalisation de son travail, il suit les indications du plan. Il calcule bien le nombre de tôles dont il a besoin et les taille au millimètre près pour que le toit soit étanche. Couper les toits demande de savoir-faire. Le moindre faux-mouvement peut causer une blessure, or le couvreur a déjà l'habitude.

Classé dans : - Mots clés : aucun

Écrire un commentaire

Quelle est la première lettre du mot byts ? :